Alimentation intuitiveSaine alimentationSaine relation avec la nourritureTroubles alimentaires

Inquiet par le gain de poids durant le temps des fêtes ?

Le temps des fêtes est à nos portes et pour nombreuses personnes, c’est un temps festif durant lequel ils peuvent décompresser et se réunir avec la famille et les amis. Cependant, certaines personnes peuvent se sentir plus anxieuses et dépassées par la nourriture qui abonde durant cette période de l’année. Pour ces derniers, il y a souvent la peur de perdre le contrôle, de beaucoup trop manger et de gagner du poids en conséquence.

Comment la culpabilité et la peur de manger certains aliments peuvent vous pousser à trop manger ?

Cette même culpabilité et peur de manger certains aliments peuvent rendre l’acte de manger en pleine conscience plus difficile. Ainsi, au lieu de déguster pleinement les aliments et pouvoir arrêter quand vous êtes satisfait, la petite voix dans votre tête vous dit ne pas manger ces mêmes aliments à cause de leur teneur élevé en calories, gras et sucre. Vous êtes tiraillé entre l’envie de manger les aliments et la peur que si vous en mangez, vous allez prendre du poids. À cause de ce genre de comportement alimentaire, vos papilles gustatives n’arrivent pas à savourer ces aliments, ce qui peut engendrer l’envie de manger encore et le fait de beaucoup trop manger.
Alléger la culpabilité et le stress alimentaires
Le temps des fêtes dure approximativement 14 jours et durant cette période, vous allez probablement manger 42 repas (en supposant qu’une personne mange trois repas par jour). De ces 42 repas, vous aurez peut-être 4 ou 5 repas festifs.

Noël = 2 ou 3 repas festifs
Nouvel an = 1 ou 2 repas festifs

Ces 4 ou 5 repas festifs représentent 12 % (5 des 42 repas) de votre alimentation durant le temps des fêtes. Est-ce que cela vaut vraiment la peine de laisser la culpabilité alimentaire gâcher ces moments de joie juste parce que vous aurez moins le contrôle de votre alimentation 12 % du temps ? Pour moi, la réponse est évidente !

Comment notre corps réagit quand on mange trop ?

Et même s’il vous arrive de manger au-delà de votre rassasiement, essayez d’être indulgent envers vous-même. C’est normal de trop manger des fois…tout le monde le fait à un moment donné.

Après avoir trop mangé, essayez plutôt d’écouter votre corps car ce dernier voudra retourner à son poids naturel. Comment ? Votre degré de faim au prochain repas ou pour les prochains jours diminuera probablement. De plus, vos envies alimentaires seront peut-être différents; vous aurez peut-être envie de manger des repas plus légers, plus de légumes, boire plus d’eau, etc.

D’un autre côté, si vous vous auto-flagellé après avoir trop mangé, vous risquez de vous restreindre pour compenser l’excès de nourriture. Or, notre corps et notre cerveau n’aime pas la privation. Le plus que vous vous restreignez, le plus que l’obsession de ces mêmes aliments augmente jusqu’au jour où vous perdez le contrôle sur ces aliments interdits. Est-ce que cela vous semble familier ?

L’autocritique, la culpabilité et la honte alimentaire font parties des facteurs contribuables à manger en excès et à prendre du poids durant le temps des fêtes. Par contre, l’auto-compassion a été prouvée être une approche pouvant aider à moins manger ses émotions et à réduire le gain de poids. Alors pourquoi ne pas vous donner comme cadeau de faire la paix avec tous les aliments et de respecter votre corps ?

Vous serez surpris de réaliser qu’en faisant cela, vous serez plus connecté avec vos signaux de faim et satiété que votre corps vous envoie.
Une nouvelle décennie est à nos portes et pourquoi ne pas faire de 2020 une année où vous abandonnez les régimes pour commencer à vous aimer davantage? De cette façon, vous pourrez davantage maintenir un mode de vie équilibré.