Alimentation intuitiveTroubles alimentaires

Pratiquer la pleine conscience pour manger moins

Bien souvent dans la société d’aujourd’hui, on oublie de prendre le temps de manger. Par exemple, on se retrouve à manger devant son ordinateur, dans sa voiture entre deux déplacements ou encore à finir son assiette en 10 minutes devant la télé. En mangeant ainsi, on est moins à l’écoute de ses signaux de faim et satiété, nous poussant des fois à manger trop.
La pleine conscience, c’est de prendre son temps et porter une attention particulière à son assiette sans jugement. Pour manger en pleine conscience, il faut se réapproprier les repas. On oublie donc les régimes restrictifs et on essaye de satisfaire ses envies alimentaires sans culpabilité. Par exemple, si vous avez une envie de manger du chocolat mais pensant que c’est trop calorique vous le substituez par un aliment plus santé comme un fruit, ce dernier risque fort probablement de ne pas satisfaire vos papilles gustatives. Faute de n’avoir pas été satisfait, vous passerez peut-être ensuite à un autre aliment que vous vous permettez de manger, par exemple: un autre fruit ou un yogourt. Encore une fois, vous n’êtes pas satisfait et cherchez un autre aliment santé à manger. Au bout du compte, même si vous avez mangé des aliments sains, vous risquez de dépasser votre satiété car vous aurez mangé en excès, des aliments que vous vous permettez mais qui ne reflètent pas vos vraies envies alimentaires.

En misant sur le plaisir de manger, vous réaliserez que manger 2 ou 3 carrés de chocolat vous satisferont nettement plus que de manger des aliments que vous catégorisez comme bons pour votre santé à cause de leur valeur nutritive.

Manger avec ses cinq sens permet aussi de contrôler plus facilement la quantité de nourriture ingérée. Être attentif aux couleurs, aux textures, aux odeurs et saveurs de vos aliments vous aideront à profiter de chaque bouchée, rendant le repas plus satisfaisant. Déguster ses aliments permet aussi d’identifier et respecter ses préférences alimentaires et peut-être de moins manger par automatisme. Par exemple, en savourant vos aliments avec vos cinq sens, vous allez pouvoir déterminer si vous préférez une texture croustillante ou molle, si vous avez une affinité pour un goût salé, sucré ou épicé et aussi si vous préférez manger vos aliments à une certaine température. En identifiant vos préférences, vous serez plus apte à les satisfaire et à respecter votre satiété.

Pour pratiquer l’alimentation en pleine conscience, vous pouvez essayer de minimiser les distractions et savourer lentement vos aliments pour être à l’écoute des signaux de satiété. Vous pouvez aussi essayer de déposer vos couverts entre chaque bouchée pour ralentir votre rythme. Une autre petite astuce pour prolonger la durée de vos repas plus facilement et en tirer le plus de satisfaction est d’utiliser votre main la moins dominante pour manger. Ainsi, si vous êtes droitier, essayez de manger plutôt avec la main gauche.

Le but de manger en pleine conscience est surtout de retrouver une saine relation avec la nourriture, plutôt que de perdre du poids. Cependant, la perte de poids pourrait très bien être un résultat secondaire des changements de comportements alimentaires menant à un mode de vie soutenable à long terme. Pour vous aider dans votre cheminement, n’hésitez surtout pas à nous contacter pour que nous vous aidions à introduire graduellement les principes de l’alimentation intuitive dans votre quotidien pour que vous puissiez manger librement sans culpabilité.

Nous abordons aussi ce sujet lors d’une conférence en entreprise ou durant un atelier de groupe pour vous faire découvrir cette approche et vous aider à vous reconnecter avec votre corps. Alors, si vous désirez organiser ce genre d’évènement au sein de votre milieu de travail, contactez-nous!